Le coût d'un rachat de crédit

Contracter un rachat de crédit n'est pas une opération gratuite. Comme tout opération, elle a un coût. Voici donc les différents frais liés à un rachat de crédit :

Les frais de dossier du rachat de crédit

Quel que soit l’organisme auquel vous vous adresserez pour votre rachat de crédit, vous devrez vous acquitter de frais de dossier car il s’agit d’une opération bancaire.

Les intérêts du rachat de crédit

Le rachat de crédit a pour effet de baisser les mensualités dues car la durée de remboursement est rallongée. Cela signifie donc que vous paierez davantage d’intérêts puisqu’il y a davantage de mensualités.

Les indemnités de remboursement anticipé du rachat de crédit

Vous devrez également régler à l’organisme de rachat de crédit, avec lequel vous avez signé le contrat de crédit qui va être rachetén des pénalités de remboursement anticipé. Ceux-ci sont limités à 3% du capital restant du.

Particularités du rachat de crédit immobilier

Outre l’indemnité de remboursement anticipé qui peut aller jusqu’à 6 mois d’intérêts sur le capital remboursé, le titulaire d’un crédit immobilier devra régler les frais de notaire liés à la garantie prise par la banque qui accorde le nouveau prêt. Il s’agit en général d’une hypothèque sur un des biens immobiliers de l’emprunteur. L’emprunteur peut avoir à payer, le cas échéant, les frais de mainlevée de l’hypothèque prise lors de l’achat du bien.

Il est possible de négocier ces frais avec la nouvelle banque qui pourra prendre une hypothèque de second rang. Cette opération a pour but de supprimer l’hypothèque initialement prise automatiquement. La mise en place d’une hypothèque prend du temps, entre un et trois mois. Votre banque peut alors vous proposer la caution hypothécaire d’un assureur. Cette démarche évite le passage chez le notaire et cette garantie est moins coûteuse.

  • Si vous optez pour un rachat de crédit immobilier, votre crédit immobilier sera soumis à un taux différent de celui auxquels seront soumis les crédits à la consommation. Il se peut que l’organisme prêteur vous fasse une offre à taux variable. Refusez-la car sur le long terme, les prix variables ne sont pas avantageux à cause de l’inflation.
  • Dans la mesure du possible, optez pour un nouveau crédit qui distingue crédit immobilier d’une part, et crédit à la consommation d’autre part. En effet, la protection accordée par le droit de la consommation diffère selon le type de crédit en cause.
  • Ainsi, le délai de rétractation pour un crédit à la consommation est de 7 jours à compter de l’acceptation de l’offre préalable. En matière de crédit immobilier, on parle de délai de réflexion et celui-ci est de 10 jours à compter de la réception de l’offre.

L’assurance du rachat de crédit

Vous aurez besoin de contracter une assurance pour votre nouveau prêt. Elle sera plus chère si vous êtes plus âgé. En effet, si vous avez plus de 50 ans ou si vous avez eu un problème de santé, la prime risque d’être plus élevée.

 
RocketTheme Joomla Templates